Dépossession du corps

Télécharger PDF Télécharger PDF

La dépossession du corps est l’idée selon laquelle le corps n’appartient pas à l’individu. C’est un des plus graves piliers de l’écrasement de l’individu dans une société anti-libérale. Il s’agit d’une nouveauté chrétienne.

Les conséquences sont graves et débouchent sur :

  • l’idée que le viol n’est pas un crime contre la personne mais un crime moral contre dieu dont on peut se repentir à sa guise indépendamment des dommages physiques, sociaux et psychologiques causé à la victime.
  • l’idée que le consentement de la victime n’importe pas dans le cadre des mutilations rituelles. Ainsi, la circoncision n’est pas punie mais au contraire appréciée et répandue dans de nombreuses communautés chrétiennes.
  • l’idée que le corps doit être accepté tel qu’il est, en tant que simple location par notre âme d’une enveloppe donnée par dieu, et donc rejeter tout ce qui peut le magnifier, l’améliorer, le rendre plus fort. D’où le rejet du sport, avec notamment l’interdiction chrétienne des Jeux Olympiques.
  • la haine et la répression du sexe, l’ostracisation des prostituées.

Citations

« Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ ? Prendrai-je donc les membres du Christ pour en faire les membres d’une prostituée ? Qu’ainsi n’advienne ! » (v. 15)

« Fuyez la fornication ; quelque péché que l’homme commette, Il est hors du corps, mais le fornicateur pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous ? » (v. 18-19)

« Vous n’êtes pas à vous-mêmes ; car vous avez été achetés à prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps » (v. 19-20)

 

Barre latérale