Fête de la Saint-Jean (subversion du solstice d’été)

Le solstice d’été est fêté depuis des temps immémoriaux, à travers des feux notamment. L’église catholique a christianisé la pratique pour petit à petit subvertir ce rite ancestral et le transformer en un jour de sacrifices de chat dans toute la chrétienté.

Le chat, déclaré officiellement animal du diable par le Vatican, était un élément tristement central dans la fête pervertie de la Saint Jean. En effet, on demandait aux gens de ramasser les chats pendant la Saint Jean pour les enfermer dans des sacs et les jeter au feu. Ces pauvres félins étaient accusés de participer à un sabbat géant avec des sorcières la veille de la Saint-Jean. Leurs cris réjouissaient les esprits les plus malades.

Les massacres de chats de la St Jean seront abolis en France le 23 juin 1648 par le roi Louis XIV, appitoyé par les félins martyrs. La tradition de brûler vivants les chats en les jettant dans un grand bûcher, bien qu’encore présente à Metz au siècle suivant, déclinera avant de disparaître.

Articles liés

Extermination des chats

Télécharger PDF Télécharger PDF
Barre latérale