L’extermination chrétienne des chats

Le chat, déclaré officiellement animal du diable par le Vatican, était un élément tristement central dans la fête pervertie de la Saint Jean. En effet, on demandait aux gens de ramasser les chats pendant la Saint Jean pour les enfermer dans des sacs et les jeter au feu. Ces pauvres félins étaient accusés de participer à un sabbat géant avec des sorcières la veille de la Saint-Jean. Leurs cris réjouissaient les esprits les plus malades.

En France, à partir de l’an 300, le Pape édicte qu’il interdit aux chrétiens de posséder des chats. Il a fallu attendre 1600 pour que la papauté autorise les Chrétiens à adopter des chats.

Les épidémies meurtrières de peste que l’Europe a connues sont en grande partie le résultat de l’absence de chats pour limiter les populations de rats.

En Angleterre, il y a une grande campagne chrétienne de destruction de tous les chats en 1500 qui a entraîné une épidémie de peste.

Télécharger PDF Télécharger PDF
Barre latérale