Massacre de Mérindol (1545)

Télécharger PDF Télécharger PDF

Le massacre de Mérindol est une extermination de villageois ordonnée par le Parlement d’Aix contre les Vaudois du Luberon, qui venaient de se rallier à la religion protestante. Au printemps 1545, 3 000 personnes furent mises à mort en cinq jours dans 24 villages du Luberon dont celui de Mérindol et 670 furent envoyées aux galères de Marseille. 1Pierre MiquelLes Guerres de Religion, Paris, Club France Loisirs,  (ISBN 2-7242-0785-8)., p. 133

Antoine Escalin des Aimars marche sur Mérindol et les villages environnants à la tête de 2 000 combattants. Les villages vaudois sont pillés, les hommes massacrés ou envoyés aux galères, les femmes violées avant d’être tuées. Certains sont vendus en esclavage. Les terres sont confisquées. Les biens pillés sont bradés au dixième de leur prix, pour payer les soldats. Les violences débordent, les villages alentour les subissent aussi. De plus, le passage des soldats détruit les cultures, les troupeaux sont tués, et un nombre indéterminé de paysans meurt de faim.

Les survivants vaudois de ce massacre s’exilent vers des terres luthériennes du Saint-Empire romain germanique, 2« Histoire de la famille Belfils », sur loubet.fr d’autres vers l’Afrique du Sud et la Colombie en Darién sur un territoire appartenant actuellement au Panama. 

La papauté enchantée

Le pape Paul III reçoit avec tous les honneurs le président du Parlement de Provence, Jean Maynier, pour le féliciter de ce massacre.

Une enquête fut ouverte par Henri II à son ascension sur le trône : tous les responsables directs et indirects seront acquittés. 3Pierre MiquelLes Guerres de Religion, Paris, Club France Loisirs,  (ISBN 2-7242-0785-8)., p. 129-135

Notes et références

1 Pierre MiquelLes Guerres de Religion, Paris, Club France Loisirs,  (ISBN 2-7242-0785-8)., p. 133
2 « Histoire de la famille Belfils », sur loubet.fr
3 Pierre MiquelLes Guerres de Religion, Paris, Club France Loisirs,  (ISBN 2-7242-0785-8)., p. 129-135
Barre latérale