Mythe des blanches qui seraient les seules à avorter

Les chrétiens viennent dans les milieux inquiets de la démographie extra-européenne pour prétendre que les femmes blanches sont les seules à avorter et que nous serions en train de disparaître à cause de l’avortement.

Incohérences du mythe

  • Aux Etats-Unis, les femmes noires avortent 6 fois plus que les femmes blanches, à tel point que l’avortement est qualifié de « Black Genocide » (génocide des noirs) 1Vox, 19 janvier 2018
  • Les plannings familiaux en France sont remplis d’extra-européennes
  • Le Maghreb est connu pour ses nombreux bébés jetés dans les poubelles, avec au moins 24 par jour au Maroc 2Sputnik, 21 novembre 2019
  • Les populations indiennes et chinoises, et en particulier les peuples misogynes sont connus pour avorter massivement leurs enfants de sexe féminin, avec 6 millions d’avortement de fœtus féminins chaque année rien qu’en Inde 3Terra Femina, 11 octobre 2019
  • Quand on apporte une idée aussi bizarre, on doit apporter ses sources et non pas en demander à celui qui n’affirme pas une telle énormité.

Faits détournés

Ils se basent sur les chiffres de l’avortement en jouant sur le préjugé que seules les femmes blanches avortent. Ils profitent de la crédulité qui pousse à croire qu’un chiffre dans un pays ne concerne que les blanches, tout en disant que les chiffres de la natalité sont par contre eux faussés par les non-blanches.

Ce mythe joue grandement sur la peur d’hommes qui savent inconsciemment qu’ils ne peuvent se reproduire qu’en violant ou en abandonnant une femme enceinte : l’IVG est alors une menace pour leur stratégie reproductrice parasitaire. Notez qu’à chaque fois que les conservateurs passent au pouvoir, même les plus modérés comme Donald Trump, ils tentent de faire interdire l’IVG même dans les cas de viol (ex : Texas, Alabama).

Fonction du mythe

Remettre les racistes dans le droit chemin en les poussant vers l’Eglise, qui d’un autre côté milite contre l’avortement afin de préserver la démographie noire. L’Eglise Catholique est responsable de la surnatalité africaine en ayant systématiquement entravé la pratique d’avortement et l’utilisation de préservatifs même en pleine épidémie du SIDA.

Mythes liés

A venir

Télécharger PDF Télécharger PDF
Barre latérale